• Le combat d'hiver

     

    Le combat d'hiver

    Titre VF : Le combat d'hiver
    Edition française : Gallimard Jeunesse
    A partir de 13 ans
    Prix : 15€
    Genre : Jeunesse, Dystopie
    Pages : 330

    Date de Publication VF : Septembre 2006

    Quatrième de couverture :
    Le combat d'hiver est celui de quatre adolescents, évadés de leur orphelinat-prison, pour reprendre la lutte perdue par leurs parents, quinze ans plus tôt. Ont-ils la moindre chance d'échapper aux terribles " hommes-chiens " lancés à leur poursuite dans les montagnes glacées ? Pourront-ils compter sur l'aide généreuse du " peuple-cheval " ? Survivront-ils à la barbarie des jeux du cirque réinventés par la Phalange ? Leur combat, hymne grandiose au courage et à la liberté, est de ceux qu'on dit perdus d'avance. Et pourtant.

    Mon avis :
    Et voilà je viens enfin de terminer ce livre ! J'ai mis beaucoup de temps à le finir, notamment parce que j'en lisais d'autres en même tant mais aussi parce que j'ai trouvé que ce bouquin n'avait aucune profondeur. Je l'ai survolé sans jamais entrer vraiment dedans.

    Dans un pays imaginaire, la Phalange, un gouvernement ou plutôt une dictature, règne sur ses habitants par la Terreur. Quiconque veut s'y opposer subira une triste fin...
    Helen & Milena sont deux jeunes filles orphelines vivant dans un internat féminin depuis leur enfance. Nous les retrouvons toutes deux au début du livre dans une salle de leur internat, où Helen projette de se rendre chez sa consoleuse, Paula. Les consoleuses sont des femmes que les orphelins des internats sont autorisés à voir 2 fois pendant l'année pour "se faire consoler". Sur le chemin elles rencontrent deux garçons provenant de l'orphelinat masculin, Milos & Bartholomeo, des suites de cette rencontre les enfants vont décider de s'enfuir et de se rebeller contre ce système injuste...

    L'intrigue est plutôt pas mal. Des enfants qui suivent le chemin de la rébellion sur les traces de leurs parents avec des rebondissements, c'était plutôt alléchant. Malheureusement l'intrigue ne m'a pas du tout happée ! Je lisais sans être dedans. Je ne ressentais rien, c'était plat.
    De plus, l'auteur nous donne la signification du "combat d'hiver" que seulement 100 pages avant la fin ! & d'ailleurs c'est là que le livre devient intéressant parce qu'il y un but à l'histoire qui nous est donné et là oui on veut savoir la fin, comment ça va se dérouler, qui va y laisser sa peau, qui va en sortir victorieux. Mais avant rien, les personnages s'enfuient, ils leur arrivent des mésaventures mais rien de très sensationnelles...

    Les personnages aussi m'ont un peu déçus. Les histoires d'amour sont trop rapides, trop faciles... 
    Les protagonistes sont cependant touchants, autant les uns que les autres. Chez les filles, on ressent une certaine fragilité et de la douceur.
    Chez les garçons, un sentiment de protection envers les demoiselles mais également de la douceur, en effet ce ne sont pas des brutes mais des jeunes hommes courageux et attendrissants à la fois...

    Pour l'écriture nous avons le droit à de belles descriptions, et une bonne utilisation du vocabulaire français adaptée pour la jeunesse ! J'aime bien l'écriture de J-C Mourlevat, elle est très agréable et fluide ! Quelques longueurs quand même, surtout au début !

    Le Combat d'Hiver est un roman que je conseillerais donc aux plus jeunes. L'histoire est gentillette et se lit facilement. :)

    Information(s) : 
    • C'est un one-shot, donc pas de suite !