• L'échange

    L'échange

    Titre VO : The replacement 
    Titre VF : L'échange 
    Edition française : Michel Lafon 
    Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Isabelle Saint-Martin 
    Prix : 15.95 €
    Genre : Jeunesse, Fantastique
    Pages : 330

    Date de Publication VF : 20 Septembre 2012

    Quatrième de couverture : 

    Mackie Doyle donnerait n'importe quoi pour avoir une vie normale, jouer à la basse et passer du temps avec la fille solitaire aux yeux pailletés. Mais la petite ville de Gentry cache de sombres secrets. Il y a seize ans, Mackie a été échangé contre un nouveau-né : il est un "remplaçant". Il vient en fait d'un monde terrifiant où d'obscurs tunnels côtoient des eaux noires et pestilentielles.

    Lorsque ceux qu'il aime sont menacés, Mackie n'a pas le choix : il doit affronter les créatures des entrailles de Gentry. 
    Un combat à mort pour trouver enfin sa place, dans notre monde...ou dans le leur.

    Méfiez-vous, tout le monde est échangeable.

    Mon avis :
     

    J’avais remarqué ce roman en VO, sa couverture m’avait tapée dans l’œil et le résumé m’intriguait. Alors quand ce roman est sorti en VF je me suis ruée dessus ^^ Ma lecture n’a pas été exceptionnelle mais cela n’a pas non plus été une déception. En fait, je ne m’attendais à rien de spécial concernant ce roman, je ne savais vraiment pas dans quoi je m’embarquais ^^ Donc au final, quand je l’ai refermé, je n’ai ni ressenti d’enthousiasme particulier pour cet ouvrage ni de déception.

    Mackie Doyle est différent de tous les habitants de la petite ville de Gentry : il a été échangé à sa naissance. Monstre, démon ? Il ne sait pas ce qu’il est et personne n’en parle dans la ville, tout le monde fait comme si Mackie était un être normal. Mais Mackie ne peut plus continuer comme si de rien n’était, il n’en peut plus de ses secrets et veut à tout prix découvrir le monde d’où il vient et la raison de ces mystérieux échanges.

    Mackie n’est pas un personnage spécialement attachant mais il n’est pas non plus énervant. L’intégralité du récit repose sur ses actes. On découvre donc en même tant que lui les mystères de Gentry et on suit en parallèle sa vie d’adolescent. Résultat avec ces « deux parts » d’intrigue le récit n’a dans aucun des deux cas été bien exploité. Surtout par rapport à la mythologie où nous restons très en surface. Avec une couverture aussi accrocheuse que celle-ci, je pensais avoir quand même le droit à un truc bien glauque et très dérangeant mais c’est resté tout léger et de ce fait, la lecture ne m’a pas beaucoup marquée.

    Le roman a été très long à démarrer. Les 150 premières pages ne contiennent aucune action et ce qui se passe manque de rythme. Mackie ressemble à un zombie et le suivre dans ces moments là n’est pas franchement joyeux. En revanche la deuxième moitié de livre a été bien meilleure ! Notre protagoniste se « réveille » et le récit devient plus dynamique. L’auteur nous fait découvrir son univers bien particulier,  constitué de mythes revisités et de sombres secrets. Dommage qu’elle n’a pas mieux approfondi l’explication des sujets abordés, l’histoire aurait eu beaucoup plus de charme et aurait peut être mieux attisé mon enthousiasme face à cette lecture.

    L’écriture de l’auteure est simple, fluide et sans accroc. Elle comporte cependant quelques passages à vide, rien de bien long rassurez vous. J’ai bien apprécié me retrouver dans la tête d’un garçon pour une fois. J’avais déjà fait l’expérience avec 16 Lunes mais je n’avais pas vraiment apprécié ma lecture. Lire l’échange m’a permis de mieux apprécier me retrouver de « l’autre côté ». ^^ 

    Ce que je reprocherais à ce roman avant tout, c’est son manque d’approfondissement. Autant au niveau de la mythologie, que des personnages ou que des sentiments. Je ne parle pas forcément des « aventures » (appelons ça comme ça ^^) qu’entreprend Malcolm avec des jeunes de filles de son âge, mais plutôt des attaches envers sa famille, surtout envers sa sœur en fait. On sent qu’il y a un lien très fort qui s’est tissé entre eux et j’aurais bien apprécié que les sentiments de Mackie envers sa sœur soient davantage présents. 

    L’échange a donc quelques défauts qui font qu’il est loin d’être parfait. Je suis tout de même contente de l’avoir lu et d’avoir découvert cette auteure. Elle ne manque pas d’imagination ! Et puis la couverture est juste sublimement glauque ! Dommage que le contenu ne le soit pas autant…

    Information(s) :
    • C'est un one-shot !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Août 2013 à 11:05

    Je trouvais la couverture assez fun. J'ai aussi un avis mitigé sur ce roman... c'est vrai qu'il y a un manque d'approfondissement. Dommage !

    2
    Mercredi 7 Août 2013 à 13:51

    J'adore la couverture également, dommage que le contenu n'est pas aussi bien oui :/

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :